25 Mar 2009, 11:33am
Pains Pâte levée Sandwiches Yeastspotting:
by admin
leave a comment
  • Au hasard des posts

    random image
    Kouign Amann en Kouignettes: Recette & Trucs


    random image
    Le Biscuit Moelleux au Chocolat de la Maison du Chocolat
  • 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading ... Loading ...
    231 views

    Bière, Avoine & Miel: 3 Ingrédients Insolites pour 10 Petits Noeuds Délicieux


    Bière, Avoine & Miel: 3 Ingrédients Insolites pour 10 Petits Noeuds Délicieux -

    Quand on aime le goût du pain, quand on aime mettre la main à la pâte, quand on est curieux et avide de découvrir et tester différentes techniques, quand on aime Dan Lepard et que toutes ses recettes réalisées rencontrent à chaque fois un franc succès, il n’y a rien de très surprenant à vouloir essayer sans attendre une nouvelle recette de petits pains surtout quand ils sont aussi joliment présentés en photo, en vidéo et en mots (librement traduits):
    ”Avec cette recette, les petits pains façonnés en forme de nœuds restent vraiment moelleux grâce aux flocons d’avoine cuits et au beurre. Ces pains ont un peu le goût des pains aux céréales avec une légère saveur de noisette et une subtile douceur due à la bière et au miel.”
    Je n’avais pas de bière brune, j’ai utilisé une bière blonde et réduit la quantité de miel… pour quelqu’un qui aime tester différentes recettes, j’ai déjà fait ces petits pains 3 ou 4 fois en quelques mois et comme cette période est propice pour se débarrasser des farines, céréales et boissons fermentées… j’en ai refait! Encore…
    Susan, I would love to share these little rolls with you: just bring on the beer.. and your yeastspotting ;)

    Bière, Avoine & Miel: 3 Ingrédients Insolites pour 10 Petits Noeuds Délicieux -  (pour 10 petits pains ou 6 pains sandwich)
    • 75g de flocons d’avoine
    • 500ml de bière brune ou blonde
    • 50g de beurre
    • 35g de miel
    • 400g de farine T65
    • 150g de farine T110
    • 2 cc de levure sèche instantanée
    • 1 3/4 cc de sel

    Pour la version filmée, cliquer ici.

    Préchauffer le four th.6 (180°C).
    Etaler les flocons d’avoine sur une plaque à pâtisserie, placer au four et torréfier environ 10 min ou le temps que les flocons d’avoine aient une couleur brun-dorée soutenue.
    Verser la bière dans une grande casserole, ajouter les flocons d’avoine torréfiés et porter à ébullition sur feu moyen. Ajouter le beurre en morceaux et le miel, éteindre puis couvrir et laisser tiédir environ 30 min.

    Dans un grand saladier, mélanger les farines et la levure sèche instantanée puis ajouter le sel et mélanger. Verser le mélange bière/avoine chaud (mais pas brûlant!!) et mélanger avec la main pour humidifier toute la farine et former une pâte grossière assez collante. Couvrir et laisser reposer 10 min pour laisser le temps à la farine d’absorber le maximum d’humidité.

    Renverser le contenu du saladier sur un plan de travail légèrement huilé, huiler ses mains et rassembler la pâte en une boule avant de la pétrir pendant 10-12 sec. Remettre la pâte dans le saladier, couvrir et laisser reposer 10 min puis recommencer l’opération précédente (pétrissage rapide) 2 fois en laissant reposer 10 min à chaque fois.
    Pétrir encore une dizaine de secondes avant de couvrir et de laisser pousser pendant 1h ou le temps que le volume double.

    Bière, Avoine & Miel: 3 Ingrédients Insolites pour 10 Petits Noeuds Délicieux -
    Verser la pâte sur le plan de travail légèrement fariné. Diviser en 10 morceaux de 115g environ pour des petits pains d’accompagnement ou en 6 pains de 200g environ pour une taille sandwich. Façonner chaque morceau en boudin en repliant plusieurs fois la pâte sur elle-même pour incorporer de l’air puis en allongeant le boudin jusqu’à 20 cm ou 30 cm selon la taille du pain final.

    Note: si vous voulez décorer vos pains avec des flocons d’avoine ou d’autres flocons ou graines, humidifier un papier absorbant avec de l’eau, passer le boudin dessus puis dans les flocons ou graines avant d’allonger le boudin à sa taille finale

    Former un noeud avec les longs boudins et placer sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé en les espaçant de quelques centimètres. Couvrir avec du film alimentaire légèrement huilé ou un torchon humide ou si la plaque de cuisson n’est pas trop grande, l’envelopper dans un sac plastique. Laisser doubler de volume pendant 1h à 1h30.

    Préchauffer le four th. 6-7 (190-200°C) avec un récipient métallique ou la lèche-frite placé(e) au niveau inférieur du four. Au moment d’enfourner, verser de l’eau bouillante dans le récipient et fermer immédiatement la porte pour emprisonner la buée formée.
    Enfourner et cuire environ 15 min puis baisser le thermostat à 6 (180°C) et poursuivre la cuisson 10 à 15 min ou le temps que les pains soient bien gonflés et brun-dorés.
    Refroidir sur une grille.

    Source: adapté de la recette de Dan Lepard, publiée dans Guardian Nov 2007

    Imprimer ce Post Imprimer ce Post

    Copyright©2009 admin

    Vous aimerez peut-être


    Sean Connery’s Cranachan… ou Presque

    Tartelettes Rustiques Pêches&Myrtilles Croustillantes

    La Ronde des Beignets: Sfenj
    13 Oct 2008, 2:06pm
    Desserts Entremets Pâtisseries:
    by Sandra
    37 comments
  • Au hasard des posts

    random image
    Mini Baguette "La Petite": Elle a Tout d'Une Grande!!


    random image
    Ciabatta: l'Italie de la Botte à la Pantoufle
  • 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading ... Loading ...
    1,699 views

    Caramel, Chocolat, Croustillant: Un Dessert Pour Rugir de Plaisir


    Caramel, Chocolat, Croustillant: Un Dessert Pour Rugir de Plaisir -

    Depuis plusieurs mois maintenant, je suis devenue une lectrice occasionnelle du magazine Thuriès dont la qualité des recettes et des photos associées sont un véritable enchantement visuel. Occasionnelle, parce que pour moi, ce magazine est mon “escarpin de luxe”, celui qui vaut 2 fois plus cher que les autres et que l’on ne porte que rarement. Parce qu’entre nous, si je prends un véritable plaisir à feuilleter les pages, découvrir et détailler les recettes, admirer l’originalité et la présentation, rares sont les fois où je me précipite dans ma cuisine pour réaliser l’un des plats présentés.
    Pourtant, je peux vous assurer qu’il ne m’a pas fallu longtemps pour sortir fouets et casseroles dès que j’ai vu et lu les détails du superbe dessert de Jacques Decoret, chef du restaurant éponyme à Vichy. Rien que son nom est une invitation: “Pour rugir de plaisir, l’esprit du “Lion”, le croustillant, sablé chocolat” (si, si, c’est le vrai nom, celui proposé sur la carte du restaurant!!). Mousse caramel, ganache crémeuse et sablé fondant au chocolat, croustillant de caramel chocolat, riz soufflé.. franchement, vous pourriez résister..?
    Pas moi… au point que les proportions généreuses des composants aidant, j’ai réalisé sur la même base des desserts individuels en cercle à ma façon.
    A vous de jouer!!
    Caramel, Chocolat, Croustillant: Un Dessert Pour Rugir de Plaisir -  (pour 16 desserts individuels)

    Pour les sablés chocolat

    • 125g de beurre pommade
    • 60g de sucre glace
    • 1 pincée de sel
    • 1 oeuf
    • 135g de farine
    • 20g de cacao en poudre non sucré

    Pour la mousse caramel

    • 80g de sauce caramel (clic)
    • 80g de crème fouettée
    • 40g de riz soufflé au chocolat type Lion ou Coco Pops

    Pour la ganache tendre

    • 40g de jaunes d’oeufs (2)
    • 60g de lait
    • 80g de chocolat noir 66-70%
    • 70g de crème fouettée

    Pour les croustillants caramel chocolat

    • 250g de sucre
    • 150g de sirop de glucose
    • 90g de chocolat noir 66-70%

    Caramel, Chocolat, Croustillant: Un Dessert Pour Rugir de Plaisir -

    Pour les sablés au chocolat

    Note: comme d’habitude avec le Thuriès qui s’adresse il me semble à un public plutôt “spécialisé”, les modes préparatoires ne sont pas détaillés quand il s’agit de classique. J’ai donc réalisé cette pâte à sablé comme je le fais d’habitude, mais ce n’est peut-être pas la méthode du Chef..? Si vous avez votre propre technique, n’hésitez pas!
    Travailler le beurre mou avec le sucre glace et la pincée de sel de manière à obtenir une texture crémeuse. Ajouter l’oeuf et mélanger. Tamiser par-dessus la farine et le cacao et mélanger de manière à obtenir une pâte homogène. Envelopper de film alimentaire et réfrigérer 30 min.
    Préchauffer le four th 5-6 (160°C).
    Etaler la pâte sur une épaisseur de 3 mm. Découper 8 rectangles de 10 cm x 2, 5 cm en vous aidant d’un gabarit carton (par sécurité, en découper plus de 8, la quantité de pâte le permet largement).

    Note: pour les desserts “ronds”, j’ai découpé 6 disques avec le cercle et 6 autres disques en laissant le cercle pendant la cuisson. De cette manière, les disques de pâte non cuits avec le cercle vont rétrécir pendant la cuisson, ils auront donc un diamètre légèrement inférieur aux disques cuits en cercle et pourront ainsi être montés sans difficultés dans le cercle.

    Cuire environ 10 min. Réserver dans une boite hermétique pour éviter le ramollissement le temps de monter les desserts.

    Pour la mousse au caramel

    Préparer la sauce caramel comme détaillé précédemment (clic).
    Juste avant de monter les desserts, confectionner la mousse en incorporant délicatement la sauce caramel à la crème fouettée. Ajouter les céréales grossièrement concassées, mélanger.
    Note: pour les desserts préparés en cercle, j’ai ajouté dans la mousse caramel des éclats de croustillant caramel-chocolat. Attention, si vous remplissez une poche avec la mousse caramel pour la répartir dans les cercles, n’ajoutez pas les éclats de croustillant qui bloqueront la douille mais parsemez-les après pochage.

    Pour la ganache tendre

    Hacher le chocolat dans un cul de poule ou un bol résistant à la chaleur. Réserver.
    Verser le lait dans une casserole moyenne et porter à ébullition sur feu moyen.
    Fouetter rapidement les jaunes dans un bol résistant à la chaleur, verser en filet le lait bouilli tout en continuant à fouetter puis retransvaser le tout dans la casserole. Mettre à chauffer sur feu doux sans cesser de remuer jusqu’à ce que l’appareil épaississe et nappe la cuillère.
    Verser sur le chocolat haché, attendre une petite minute puis mélanger doucement avec une cuillère en bois jusqu’à ce que le mélange soit lisse et onctueux.
    Incorporer la crème fouettée avec une maryse puis verser la ganache crémeuse dans une poche à pâtisserie munie d’une douille de 8mm. Réserver.

    Pour les feuilles caramel-chocolat

    Garnir une plaque de cuisson avec du papier sulfurisé.
    Verser le sucre et le sirop de glucose dans une casserole à fond épais. Mélanger puis faire cuire sur feu moyen sans mélanger jusqu’à obtention d’un caramel doré (à contrôler avec une coupelle blanche; attention, le caramel continue à cuire même en dehors du feu, veillez à ne pas le laisser trop colorer avant de le retirer du feu pour éviter de donner de l’amertume au caramel).
    Retirer du feu, laisser tiédir puis incorporer le chocolat noir grossièrement haché. Mélanger jusqu’à ce que tout le chocolat ait fondu et que le mélange soit lisse et homogène.
    Verser sur la plaque de cuisson en étalant le plus finement possible. Laisser refroidir complètement.

    Préchauffer le four th4 (120°C).
    Casser environ le 1/3 de la plaque caramel-chocolat en petits morceaux. Mixer dans un robot de manière à obtenir une poudre grossière (il doit rester des petits fragments). Etaler la poudre sur une feuille de cuisson silicone (ou une plaque garnie de papier sulfurisé) et faire fondre au four pendant quelques minutes en surveillant.
    Dès la sortie du four, découper des formes avec un emporte-pièce huilé ou à l’aide d’un gabarit carton et mettre en forme par exemple sur un rouleau à pâtisserie comme pour une tuile.

    Note: par manque de temps, j’ai juste découpé des ronds avec un emporte-pièce et placé les ronds sur un rouleau pour leur donner une forme légèrement incurvée. Le reste des feuilles a été coupé en éclats de tailles différentes.

    Le reste du caramel-chocolat peut se conserver à l’abri de l’humidité. Concassé grossièrement, il habille admirablement une glace à la vanille et parsemé dans la mousse au caramel, c’est du plaisir à l’état pur.

    Finition et Présentation

    Placer un sablé rectangle sur le plat de service. Coucher sur les 2 longueurs un trait de ganache tendre puis couler entre les deux la mousse au caramel. Parsemer de quelques grains de riz soufflé au chocolat et recouvrir avec une feuille de caramel-chocolat. Accompagner d’une quenelle de glace (au lait réduit pour J. Decoret, selon vos goûts pour vous) ou de crème fouettée à la vanille pour moi

    • façon Moi en dessert individuel cerclé

    Dans un cercle préparé avec fond sablé au chocolat, couler la ganache crémeuse au chocolat jusqu’à la moitié du cercle, placer un autre disque de sablé chocolat. Couler la mousse au caramel parsemée de caramel-chocolat concassé jusqu’à 0,5cm du bord supérieur puis finir avec la ganache. Lisser et placer au congélateur pendant une demi-heure pour raffermir.
    Tamiser du cacao en poudre non sucré sur une assiette plate. Retirer le cercle, “rouler” les desserts glacés dans la poudre, placer sur une assiette et saupoudrer de cacao tamisé. Garder au réfrigérateur jusqu’au moment de servir. Décorer comme ici avec une feuille caramel-chocolat, une noisette de mousse caramel et d’un grain de riz soufflé au chocolat ou selon votre goût et votre fantaisie.

    Caramel, Chocolat, Croustillant: Un Dessert Pour Rugir de Plaisir -
    Source: adapté d’une recette de Jacques Decoret parue dans Thuriès n°201 juillet-Août 2008

    Imprimer ce Post Imprimer ce Post

    Copyright©2008 Sandra

    Vous aimerez peut-être


    Crèmes Brûlées Duo destructurées P. Hermé

    Daring Bakers - Eclairs Hermé version CaraChoc

    Entremets Black-Bottom Caramel
    1 Aug 2008, 12:24pm
    Desserts:
    by Sandra
    12 comments
  • Au hasard des posts

    random image
    Petites Crèmes Tapioca Coco et Citron Vert


    random image
    Sauce au Caramel pour une Bonne et Douce Année
  • 1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
    Loading ... Loading ...
    1,123 views

    Dessert Fruité d’Ete - Crisp au Cassis, Prunes et Groseilles et SHF#45


    Dessert Fruité dEte - Crisp au Cassis, Prunes et Groseilles et SHF#45 -

    S’il y a une saison qui se prête généreusement à toutes les fantaisies autour de desserts frais, légers et gourmands, c’est bien l’été avec son large éventail de fruits gorgés de soleil, sucrés et juteux. Bien que les fruits de saison soient délicieux croqués nature, ils ne le sont pas moins lorsqu’ils servent de base à un dessert plus approprié et élégant quand on reçoit des invités, particulièrement quand le dessert répond à des “obligations” estivales: simples, préparés rapidement, frais et gourmands.
    Comme ce crisp - version américaine du crumble anglais - qui doit son nom aux flocons d’avoine utilisés pour former une croûte croustillante et caramélisée qui accompagne à merveille les fruits tendres et sucrés. Accompagné d’une crème fouettée fraiche et mousseuse, ce crisp acidulé , croquant et sucré (qui rappelle un peu le cranachan - clic) a tout pour faire craquer.
    Et puisque ce dessert est berry-licious, c’est avec plaisir que je l’envoie à Susan de Foodblogga, qui est la charmante organisatrice du SHF#45 sur le thème des Fruits Rouges (Berries), petit jeu créé par Jennifer. Enjoy!

    Dessert Fruité dEte - Crisp au Cassis, Prunes et Groseilles et SHF#45 - SHF
    Summer is a wonderful season to be very creative in making fresh, light and yummy desserts with the huge variety of the sunny, sweet and fabulous fruits that are in season. Even though those fruits are delicious eated raw, there’re even better when included in a dessert, more appropriate and elegant when you have guests. And if the dessert follows “summer rules”, ie simples, easy-to-make, refreshing and delicious, it’s even better.
    Like this currant and plums crisp, the american version of the english crumble if you wish - named like this because of the oats used in the topping rsulting in a crunchy, caramelized crust, a perfect pairing with the sweetened fruits. Served with some fluffy whipped cream, this is a perfect crispy, sweet and tart dessert.. and so very “berry-licious” that I’m sending it to the lovely Susan from Foodblogga, host of the SHF Berries, event created by the Domestic Goddess Jennifer.

    Dessert Fruité dEte - Crisp au Cassis, Prunes et Groseilles et SHF#45 -  (pour 6 à 8 personnes)

    Pour les Fruits Rôtis

    • 700g de prunes rouges
    • 150g de cassis
    • 150g de groseilles
    • 125g de sucre brun ou complet
    • 2 sachets de sucre vanillé


    Pour la Croûte

    • 100g de flocons d’avoine
    • 35g de farine T55
    • 50g de sucre brun ou complet
    • 1 pincée de sel
    • 60g de beurre/margarine mou

    Préchauffer le four th 6-7 (200°C).

    Laver et trier le cassis et les groseilles. Laver les prunes, les dénoyauter et les couper en quartiers ou en gros cubes. Disposer les fruits dans un moule rond (20 cm de diamètre) à bords hauts type moule à charlotte, verser le sucre complet et le sucre vanillé et bien mélanger.
    Précuire les fruits au four pendant 10 min puis réserver hors du four le temps de préparer la croûte.

    Dessert Fruité dEte - Crisp au Cassis, Prunes et Groseilles et SHF#45 -
    Dans un bol, mélanger les flocons d’avoine avec la farine, le sucre et le sel. Ajouter le beurre ou la margarine coupé(e) en petits morceaux et travailler du bout des doigts pour obtenir un mélange grumeleux. Mélanger les fruits une fois puis répartir la pâte à crisp sur les fruits de manière homogène.

    Enfourner et cuire environ 25 min ou jusqu’à ce que la croûte prenne une belle couleur caramel et que les fruits commencent à faire des bulles en périphérie.

    Dessert Fruité dEte - Crisp au Cassis, Prunes et Groseilles et SHF#45 -
    Vous pouvez déguster ce crisp tiède nature ou servi avec de la glace à la vanille ou de la crème épaisse mais avec la chaleur, ce dessert est encore meilleur refroidi et complété avec de la crème fouettée.
    Vous pouvez réaliser les crisps en moules ou ramequins individuels. Si vous optez pour la version familiale cuite en moule, servez le crisp sur une assiette ou en verrine avec la crème fouettée.


    Source: adapté d’une recette de Shelley Wiseman parue dans Gourmet, Août 2007

    Imprimer ce Post Imprimer ce Post

    Copyright©2008 Sandra

    Vous aimerez peut-être


    Crumble-Crisp au Cassis & Amandes

    SHF - Financiers Epicés & Poires Pochées Caramélisées

    Gateau au Vin Moelleux et Huile d’Olive et sa Compotée Cassis
     
      
     
  • Translator

  • Votre avis sur ce Blog

    Latest on Mon, 22:28

    moustic: le baking powder correspond a la levure chimique en sachet...

    » Laissez votre avis




  • What I'm Doing...

    Posting tweet...

    Powered by Twitter Tools.

  • TwitterCounter for @sandraavital
  • CANON is my Friend

    Cranberry & Chocolate Chunks Banana Mini Breads Potato Pizza - Focaccia con Patate e Rosmarino Sesame Tuiles on Black gaufres norvegiennes Chocolate Custard Muffins 2/3 Ganache-Meringue Kisses 3
    View more photos >
  • Les Archives

  • Ouvrages de Références

  • DMBLGIT

    2nd overall + edibility
    edibility
    originality
  • En ligne

  • Qui & Où?


    Technorati Profile
  • Idée Cadeau



  • TasteSpotting

  • FeedJit live page popularity

  • PageRank

  • Le Pétrin is Digg proof thanks to caching by WP Super Cache!